Dimanche prochain, je voterai pour l’État de droit, pour l’Europe et pour la planète

Dans mon article précédent (1), j’avais expliqué pourquoi il ne fallait pas voter pour Marine Le Pen. Je vais cette fois-ci vous dire les trois raisons qui font qu’il faut voter pour Emmanuel Macron.

1ère raison : Il respectera l’État de droit

Pendant les 5 années de son mandat, Emmanuel Macron a respecté l’État de droit : il n’a pas modifié la Constitution pour en faire un outil de pouvoir personnel, il n’a pas pris des décisions consistant à discriminer entre étrangers et nationaux et on peut donc penser qu’il fera de même pour les cinq années qui viennent. Ainsi, même si l’on a des divergences d’opinion avec l’actuel président, il faut néanmoins voter pour lui, car on ferait de même pour tous les autres candidats respectueux des règles de la République et de la démocratie.

2ème raison : il continuera à développer l’Union Européenne et restera dans l’OTAN

Sur ce sujet de l’Europe, le Président a toujours manifesté une volonté de la faire avancer vers plus d’intégration aussi bien politique que militaire, économique, sociale et écologique. Il a exercé un véritable leadership en ce domaine en nouant des liens nouveaux avec le gouvernement tripartite allemand, ce qui est une condition pour que l’Union Européenne poursuive ses avancées.

A l’inverse, Marine Le Pen, dans son projet de 2022, fait « le constat d’une profonde et irrémédiable divergence de vues avec Berlin » et elle précise que « Paris mettra fin aux coopérations engagées depuis 2017 ». Même si elle dit par ailleurs qu’elle ne sortira pas de l’Union Européenne, sa position vis-à-vis de l’Allemagne est suffisamment explicite pour qu’il n’y ait pas le moindre suspense : Marine Le Pen, en faisant exploser le binôme franco-allemand, porterait un coup mortel à l’Union Européenne qui ne pourrait pas fonctionner sans la France. Alors que l’on a de plus en plus besoin de l’Europe pour traiter des grands sujets internationaux dépassant notre territoire hexagonal en matière de santé, d’énergie, d’écologie, de défense, d’économie et de social, le Rassemblement National détruirait la construction européenne qui est née dans les années 50 et poursuit aujourd’hui ses avancées avec le Green Deal européen, le Grand Emprunt, les achats groupés de vaccins ou de gaz etc. Cette position vis-à-vis de l’Union Européenne est cohérente avec ses choix d’alliance. Marine Le Pen n’a jamais caché qu’elle aspire toujours à un nouvel ordre international où la Russie serait l’alliée privilégiée de la France. Et elle souhaite que, dès la guerre terminée, la France renoue avec la Russie.Tout sera oublié, les massacres des civils, les viols des femmes et des enfants, les bombardements des hôpitaux, tous ces crimes de guerre dont se sont rendus coupables tous les complices de Poutine qui seront jugés par la Cour pénale internationale, comme ont pu l’être en leur temps les chefs nazis.

3ème raison : il fera l’inverse de ce que prévoit de faire Marine Le Pen concernant la planète et le réchauffement climatique

Toutes les décisions annoncées par Marine Le Pen vont dans le sens inverse de ce qu’il faut faire pour lutter contre le réchauffement climatique et respecter l’accord de Paris : il n’est pourtant pas besoin d’être un grand expert climatologue pour comprendre qu’il faut réduire les consommations d’énergies fossiles et développer les énergies renouvelables. Et bien, Marine Le Pen a décidé d’arrêter toutes les productions de renouvelables et de démonter les éoliennes existantes. Comme elle a seulement prévu des investissements dans le nucléaire et que ceux-ci ne seront pas productifs avant longtemps, le seul moyen qui lui restera pour faire face aux besoins énergétiques consistera à développer des centrales à gaz, et donc d’accroître le réchauffement climatique et la dépendance vis-à-vis des importations, en particulier russes. Tout le contraire de ce que veulent faire l’Union Européenne et Emmanuel Macron. Quant aux économies d’énergie en matière de chauffage des logements qui représente le 2ème poste d’émissions des gaz à effet de serre après le transport, Marine Le Pen ne s’en préoccupe guère puisqu’elle s’oppose à l’interdiction de la location des « passoires thermiques » prévue à partir de 2025. Et pour terminer ce tour d’horizon sur sa politique énergétique et climatique, elle a prévu de sortir unilatéralement du marché européen de l’électricité qui permet une régulation entre les excédents des uns et les déficits des autres, ce qui est une autre façon de quitter l’Union Européenne.

  • Intitulé « Un article du journal « Le Monde » à connaître avant d’aller voter à l’élection présidentielle »

2 commentaires sur “Dimanche prochain, je voterai pour l’État de droit, pour l’Europe et pour la planète

  1. Cher Jean, nous avons déjà eu l’occasion avant -hier d’échanger au téléphone sur le contenu de ton nouvel article. Les résultats de ce soir, 24 avril, sont assez réjouissants. Ils résultent, entre autres, du combat sans relâche de personnes comme toi pour éclairer ratnellement les esprits. Amicalement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s